Création de logo : 5 éléments pour détecter une escroquerie

Sur la toile fleurissent les "concepteurs de logos discounts". Pour moins de cent euros vous pouvez avoir un logo pour votre entreprise ! Mais qu'est-ce qui se cache derrière ces offres étonnantes, voire même alléchantes ? Est-ce que designer graphique ayant payé une école relativement chère et des outils tout aussi couteux irait passer plusieurs journées à faire un logo pour moins de cent euros ? Probablement pas ! Nous allons tenter de comprendre ces offres et ces offreurs qui proposent un élément important de l'identité visuelle d'une entreprise pour quelques euros seulement. Et nous essayerons de voir si ces offres peuvent être de bonnes affaires pour les entreprises qui les achètent.

 

1. Pas de format vectoriel

Le format vectoriel est un format qui permet d'agrandir son logo ou sa création graphique sans perte de qualité, à l'inverse du format bitmap qui est composé de pixels. Si un designer ou une agence ne vous propose pas votre logo au format vectoriel (.ai ou .eps) en plus de votre format bitmap habituel (.png et .jpg), passez votre chemin. En effet il y a de forte chance pour que le logo qu'il vous propose soit fait sur PhotoShop (logiciel de retouche photo et non de création graphique), ou pire : qu'il ait été acheté, ou même téléchargé en ligne. Dans ce cas vous aurez tout simplement une copie d'un autre logo déjà existant, et vous ne pourrez pas l'agrandir.

 

2. Pas de cahier des charges

Le cahier des charges est essentiel avant de réaliser un projet graphique. Il rassemble vos besoins et vos envies, les couleurs et les formes que vous souhaitez. Le travail d'un designer consiste à vous guider lorsque vous faites votre cahier des charges, et à faire en sorte ensuite que votre création ressemble à vos instructions. Si vous ne remplissez pas de cahier des charges vous risquez de ne pas être entièrement satisfait du travail accompli. Pire, le designer vous ressortira peut-être une maquette d'un logo fait auparavent et qui n'avait pas été retenu par le client. Avez-vous vraiment envie d'avoir des restes d'un client précédant quand vous allez au restaurant ?

 

3. Un logo fait en 24 ou 48 heures

Beaucoup de sites proposent des logos réalisés dans des temps records : 24 ou 48 heures la plupart du temps. Alors oui c'est possible de faire 1 logo en si peu de temps si le client est vraiment rush rush et qu'il en a besoin dans l'immédiat, mais ce n'est pas possible de faire plusieurs dizaines de logos par mois en si peu de temps, ou alors le designer passe sa journée à prendre de la coke et du LSD et dans ce cas là je lui conseille de postuler chez nous ou dans une autre agence. Plus sérieusement un logo est une création artistique, et ce n'est pas en deux jours de travail qu'on peut avoir un résultat satisfaisant. Surtout lorsqu'il y a plusieurs propositions de maquettes.

 

4. Pas de cession des droits d'auteur

La cession des droits d'auteur est une petite feuille que l'agence ou le site vous donne à la livraison de votre logo afin de vous permettre de faire protéger votre logo auprès des organismes habilités comme l'INPI. En quelque sorte ils reconnaissent avoir créé ce logo pour vous et uniquement pour vous, et que ce logo vous appartient. Vous pouvez ainsi protéger votre création pour qu'un concurrent ne fasse pas le même ! Si vous commandez un logo sur-mesure pas de soucis vous aurez votre cession des droits d'auteurs. En revanche si vous l'acheté sur une plateforme ou à un designer qui vous vend votre logo pour 29 euros il y a de fortes chances pour que votre logo soit déjà une copie, et que vous n'avez donc pas de droits sur ce dernier.

 

5. Un logo à moins de cent euros

Comme nous le disions en intro, est-ce qu'un designer talentueux passerait 20 heures de travail ou plus à faire un logo pour seulement cent euros ? Ce qui voudrait dire que son travail vaut moins de 5 euros de l'heure, 3 si on retire les charges. Soyons sérieux, la réponse est non. Pour pouvoir vivre de son travail, un designer devra facturer au minimum 20 euros de l'heure, ce qui fera 400 euros s'il met 20 heures. Vous voyez donc bien que ces offres discounts sont impossibles d'un point de vue économique, il faut bien que les gens vivent. À moins que ces logos soient fait à l'étranger ? Non pas quand même ?! Oui vous pensez ? Ah...

Decouvrir l offre