81% des entreprises qui font faillite n'ont pas de site web

Chaque année, environ 60'000 entreprises font faillite. Lorsqu'une entreprise fait faillite, on pense tout de suite à la crise, au très lourd poids des charges sociales et fiscales car il est vrai qu'une entreprise a beaucoup (trop) de dépenses. Mais parmi ces entreprises on peut remarquer un point commun : 81% de ces entreprises n'avaient pas de site. Alors bien sûr elles n'ont pas toute fermé à cause de ce manque crucial, mais on peut quand même se poser la question et se dire qu'on pointe peut-être un problème des entreprises en France.

64% des entreprises françaises disposent d'un site web

À l'heure actuelle, environ deux-tiers des entreprises ont un site web. C'est bien... mais on peut mieux faire ! Et puis, dans les 1'600 entreprises qui se créent chaque jour en France, une grande partie ne vont pas créer de site dans leurs premières années d'activité alors que c'est pendant ces années qu'elles sont le plus vulnérable. Alors pourquoi certains chefs d'entreprises ne se font pas créer de site ? Pour une raison simple : ils pensent que pour créer un site il faudra absolument sortir 5'000 ou 10'000 euros de leur trésorerie, et ce n'est pas possible pour eux en ces temps difficiles.

Du coup, beaucoup d'entreprises se tournent vers une formule assez novatrice : la location de site. Si vous êtes dans le cas où vous ne pouvez pas dépenser trop d'argent dans la création d'un site, la location de site peut être une alternative très intéressante. D'ailleurs si vous suivez notre newsletter nous vous parlerons très prochainement d'une opportunité à saisir sur ce marché. Et si vous n'êtes pas encore inscrit à notre newsletter, vous pouvez remplir le formulaire ci-contre.

Le site web, une garantie de résultat ?

"81% des entreprises qui ont fait faillite l'an dernier n'avaient pas de site". Quand on voit ce chiffre, on se dit qu'un site est quasiment devenu obligatoire pour réussir, même si notre entreprise est surtout en "off-line", comme un boucher par exemple. Mais un site web n'est pas une garantie de résultat. En effet parmi ces 64% d'entreprises qui ont un site, on peut imaginer que moins de la moitié génère du chiffre d'affaires ou apportent des clients à l'entreprise.

Il arrive d'aller sur des sites qui ont été créé en 2005 et qui n'ont pas été mis à jour depuis. Les 19% des entreprises qui ont fait faillite l'an dernier en ayant un site web devaient avoir ce genre de site : un site mal conçu, pas mis à jouret qui coûte ou a coûté de l'argent à l'entreprise. D'ailleurs nous avons chaque jour des appels d'entreprises nous disant avoir dépensé plusieurs milliers d'euros pour un site qui ne leur a jamais apporté un client. On peut donc considérer qu'environ un tiers des entreprises françaises ont un vrai site Internet... et encore.

Decouvrir l offre