Optimisez vos campagnes emailing en apprenant de vos désabonnements

Si vous avez déjà organisé une campagne email marketing vous le savez : les désabonnements sont inévitables. Ce n'est pas une raison de baisser les bras ! Au contraire, outre le fait que vous devez proposer à vos destinataires la possibilité de se désabonner pour des raisons légales, les désinscriptions représentent un moyen très efficace pour mieux mesurer l'impact de vos campagnes et optimiser celles-ci par la suite.

Comment profiter d'un désabonnement ?

Pour commencer, il faut savoir qu'il vaut bien mieux qu'un de vos destinataires se désabonne plutôt qu'il vous signale comme spammeur... avec trop de signalements, vous risquez de finir sur une liste noire, ce qui serait un coup fatal pour votre délivrabilité.

Si les destinataires qui ne s'intéressent plus vraiment à vos newsletters se désabonnent, ce n'est donc pas un drame, mais une opportunité qui peut améliorer la qualité de votre carnet d’adresses et vous permettre d'envoyer des messages plus pertinents à moindre frais puisque chaque contact qui ne lit pas vos messages vous coûte de l’argent inutilement.

Simplifiez donc le processus de désinscription en insérant un lien de désabonnement visible et en mettant en place un processus de désabonnement qui ne nécessite jamais plus de deux clics (pas de confirmation par email, de sondage obligatoire, etc.). Pour le reste, profitez des désabonnements pour analyser l'impact de vos emailings et les optimiser à l'avenir.

 

Quelles sont les principales raisons de désinscriptions ?

Les principales raisons de désabonnements que vous allez rencontrer sont les suivantes :

 

  • Une perte d’intérêt: vos destinataires, après tout, ne sont que des humains dont les intérêts et les désirs sont variables : entre le moment de leur inscription et votre dernière newsletter, peut-être ont-ils simplement changé et ne s'intéressent plus à vos produits. Dans le cas d'une campagne B2B, il est aussi possible que vos contacts ne travaillent plus pour la même société et ne voient plus l'intérêt de vos mailings. C'est tout à fait normal et ne devrait pas vous inquiéter outre mesure.

  • Une fréquence d'envoi trop importante: à l'heure où les boîtes de réception débordent de plus en plus, on peut rapidement être irrité par une masse d'emails déversés trop souvent. Envoyez régulièrement, mais veillez tout de même à ne jamais bombarder vos destinataires d'emails si vous n'avez pas quelque chose d'intéressant – une véritable plus-value - à proposer.

  • Votre contenu n'est pas pertinent: il est impératif que vos emailings répondent précisément aux besoins et attentes de vos contacts. C'est pour cela qu'il est déconseillé d'envoyer un emailing de masse à tout votre carnet d'adresses. Profitez des logiciels d'email marketing modernes pour créer des critères (âge, comportement d'achat, etc.), segmenter vos listes, créer des groupes et ainsi personnaliser dynamiquement vos newsletters pour pouvoir proposer à chaque contact un message individualisé.

     

Demandez l'avis de vos contacts

Afin de mieux pouvoir analyser ce qui ne va pas dans vos newsletters, il peut être très intéressant de collecter les raisons de désabonnement en proposant à vos destinataires un petit sondage, lorsqu'ils cliquent sur le lien de désinscription. Cela dit, il est important que ce formulaire ne soit en aucun cas obligatoire : laissez à vos contacts le choix de le remplir ou non.

Au bout d'un certain temps, vous aurez récolté suffisamment de données pour pouvoir analyser précisément quels aspects de vos newsletters laissent à désirer. Identifiez vos problèmes et optimisez vos campagnes email marketing. Pour cela, profitez de toutes les fonctionnalités proposées par les logiciels d'emailing modernes comme Newsletter2Go pour personnaliser vos email et automatiser vos campagnes : réalisez des tests A/B, analysez votre succès à l'aide des principaux KPI (taux d'ouverture, de clics et de conversion) et individualisez vos messages à l'aide de modules de personnalisation.

×