Syndicalistes : Arrêtez de vous plaindre et créez votre boîte !

Vous avez tous déjà entendu des syndicalistes se plaindre à la télé des "méchants actionnaires qui tuent les emplois". Bien sûr il y a parfois des excès. Mais il faut arrêter de croire que tous les actionnaires veulent toujours gagner plus. Il faut arrêter de croire que tous les chefs d'entreprise ne pensent qu'au fric, et pas au bien être de leurs salariés. Évidemment il y en a, mais c'est une très petite minorité. Dans cet article je veux juste faire comprendre aux syndicalistes, communites et autres bien-pensants que gérer une entreprise ce n'est pas si facile.

Imaginez. Vous êtes chef d'entreprise, vous regardez les comptes de votre entreprise qui sont dans le rouge depuis déjà 6 mois. Et vous savez que de lourdes charges arrivent. Vous avez perdu des marchés, du coup certains de vos employés sont improductifs. Vous avez créé cette entreprise, mais vous savez que ses jours sont comptés.

Vous devez licencier. Vous ne le voulez pas, vous le devez. Si vous ne licenciez pas une partie de vos employés, c'est toute l'entreprise qui ferme.

Et là, alors que les syndicats devraient vous aider à trouver une solution pour limiter la casse, comme diminuer le nombre d'heure de chacun, ou faire une effort de salaire par exemple, vous voyez que ces syndicats appellent à la grève.

Ces employés à qui vous donnez du travail depuis des années se mettent à boycotter votre entreprise, leur entreprise. Ils crachent dans la soupe, dans leur soupe, et sont en train d'agraver la situation. En effet pendant qu'ils font grève, vos commandes n'avancent pas, et vous perdez des clients.

Cette histoire, c'est l'histoire de beaucoup de chefs d'entreprises. C'est le genre d'histoire que vous ne verrez qu'en France. Car en France, même si 7% seulement des employés sont syndiqués, les syndicats font pression sur les entreprises.

Ce genre d'histoire est impossible en Allemagne, en Autriche ou en Scandinavie. Là-bas, les syndicats comprennent les chefs d'entreprises. Là-bas, les syndicats sont main dans la main avec les chefs d'entreprises pour faire avancer leur société. On pourrait tout simplement dire que là-bas, les syndicats sont compétents...

Et c'est assez drôle de voir que là-bas, dans les pays où les syndicats et les chefs d'entreprises sont de véritables partenaires, il y a beaucoup moins de chômage que chez nous.

Alors messieurs les syndicalistes, avant de dire de votre patron que c'est un affreux capitaliste sans cœur qui ne pense qu'à l'argent, mettez-vous à sa place et discutez avec lui pour comprendre la situation. Mais si vous faites un pas vers lui, demandez-lui de faire un pas vers vous aussi. Les efforts doivent être partagés.

Et si vraiment vous trouvez que tous les chefs d'entreprises sont des cons, créez votre propre boîte et fixez vos propres règles ! ;-)